Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

femme - Page 5

  • Rentrée des classes : Lettre à un ado

    Un petit conte, pour un ado que j'aime beaucoup...

    Salut, toi !

    Je t’écris depuis la planète Avenir, où je me suis rendu pour savoir, si elle est habitée et pour connaître, les avantages et les inconvénients, et la mentalité des gens, mesurer la température du temps...

    Et l’on m’a dit là-bas, que les temps étaient changeants, des orages éclatant par moments, sans qu’on puisse savoir où et quand... mais que néanmoins globalement, malgré les éclairs, et le son du tonnerre grondant dans le lointain, il y avait moyen, de tirer son épingle du jeu et même, de vivre confortablement. Seulement les règles qui s’appliquent là-bas, ne sont pas exactement celles d’ici-bas, et il est vrai qu’avant de s'y aventurer, il est des choses qu’il faut bien connaître...

    Il est vrai qu’il faut travailler huit heures par jour, minimum. Et pour gagner un minimum, il faut avoir des diplômes, maximum. Et pour gagner ses diplômes, il faut faire des études, sinon : décrépitude. « Quand t’as pas la monnaie, décrépitude assurée », c’est ça la loi de la rue, malheur aux vaincus !

    Alors ils font tous la course, là-bas, pour des petits bouts de papier, sur lesquels on peut voir marqué : « C’est toi qui sait », même si c’est pas vrai. C’est comme, tu vois… les courses de chevaux, à Sienne, en Italie, pendant les fêtes du Palio, où il y a des chevaux, des fleurs et des drapeaux.

    Mais là c’est tout le monde qui court, à pieds, à cheval ou en voiture, les chevaux, les lapins et les tortues, les chats, les chiens et les souris, tout le monde court, c’est la fête… Et cette fête dure longtemps, plusieurs mois, plusieurs semaines, c’est une course d’endurance, une course de fond. Alors il y a ceux qui s’arrêtent au bord du chemin, pour dormir, et puis qui repartent.

    Il y a ceux qui rêvent aussi, qui rêvent qu’ils courent mais qui ne courent pas ! Et puis il y a ceux qui ne faiblissent pas. Souventes fois dans les temps anciens de la planète Avenir, on a entendu courir, la rumeur d’une certaine fable de la fontaine, murmurant au fil du temps, qu’il était une fois un lièvre qui courait plus vite que le vent, du moins c’est ce qu’il croyait, durant le temps qu’il rêvait...

    Le rêve oui le rêve, tel est le piège aussi pour le conducteur qui rentre la nuit et qui rêve, qu’il négocie parfaitement son virage, alors que la voiture en fait continue tout droit et qu’il dort, inconscient de ce qui lui arrive ! Comment sortir de ce piège, quand on dort il est trop tard ! Peut-on sortir de ce piège sinon en déroulant le film à l’envers, pour savoir comment on s’est fait piéger par le sommeil ? Avoir son compte de sommeil avant de prendre sa voiture, c’était peut-être ça la solution…

    Avoir son compte de sommeil, oui, c’est ça qui compte, dans une course de fond où la capacité de récupération, compte autant que l’effort. Avoir une vie saine et régulière, avec du repos et des repas aux étapes, c’est ça qui compte, m’ont dit les gens de là-bas, pour faire de la course une fête, avec des chevaux, des fleurs et des drapeaux. Sinon ce n’est que pleurs et grincements de dents, efforts laborieux et souvent vaincs, énergie désespérée comme vagues se brisant sur le rivage.

    Pour en avoir le cœur net, et connaître les coutumes de cette planète, avant de revenir ici dans le présent, ici et maintenant, je m’en fus voir un vieux sage. Il habitait dans la montagne au-dessus de la mer des nuages, et nonobstant son très grand âge, il avait les yeux clairs et le regard portant loin. Si bien que les gens des parages, avaient coutume de dire, qu’il pouvait prévoir le passé aussi bien que l’avenir.

    En arrivant je lui ai dit : « les gens de la Terre redoutent l’Avenir, ils ont peur du chômage, de la fin du pétrole, de la pollution grandissante et du réchauffement climatique ». Le vieux sage m’a répondu : « Crois-tu que le passé soit plus facile à vivre que l’Avenir ? Si on inversait le sens du temps, et que tu doives affronter la guerre de cent ans, crois-tu que ce serait plus facile ? ».

    Et il ajouta : « tes parents et tes grands parents, n’ont-ils pas dû subir deux guerres mondiales et une guerre froide, avec suffisamment de missiles, pour faire éclater ta planète, au cas où quelque imbécile, eu appuyé sur le bouton ? » Je dus admettre qu’il avait raison, les temps n’ont jamais été faciles.

    Mais je protestai tout de même : « Oui mais j’entends dire partout, que la lutte de classe fait rage, la mondialisation, n’étant pas à l’avantage, des plus démunis d’entre-nous ».

    « L’oppression de l’homme par l’homme, me dit le vieux sage, a toujours existé, même très loin de par le passé ». Je dus admettre que c’était vrai.

    « Mais alors lui dis-je, pourquoi est-ce que tous ces braves gens, ces visionnaires et ces savants, nous parlent toujours de l’avenir, en termes qui nous font frémir ? »

    « C’est parce qu’ils ne sont jamais venus ici, me dit-il, et si tu veux mon avis, c’est ainsi qu’ils se donnent du courage : en faisant frémir les autres ils se donnent l’illusion, d’être par comparaison, courageux et prévoyants. »

    « Vous y allez un peu fort lui dis-je, tout de même, ils le font dans une bonne intention ! »

    « Oui mais ont-ils des solutions ? » me dit-il.

    Je dus admettre qu’ils n’en avaient pas. Le vieux sage demanda : « S’ils sont animés de bonnes intentions, comme ils le disent, alors pourquoi parlent-ils tout le temps de problèmes, et jamais de solutions ? »

    Devant mon silence il ajouta : « L’humanité depuis toujours, a eu le courage d’inventer. Ces philosophes et ces savants, et tous ces gens, spécialement intelligents, est-ce que leur métier, c’est pas d’inventer justement ? »

    Puis il termina en ces termes : « Il y a plusieurs planètes nommées Avenir. Tu n’en a vu qu’une, il y en a de plus tristes, et aussi de plus gaies. Sur certaines, les habitants ont choisi le bonheur pour but. Sur d'autres ils ont choisi le pouvoir.

    Tout dépendra de ce que feront tes enfants, et les enfants de tes enfants. A chaque génération il est demandé de faire un peu plus, un peu mieux, un peu plus parfait. »

    « Mais comment donc nos enfants pourront-ils faire mieux que nous ? » lui demandais-je. Le vieux sage répondit : « Parce qu'ils idéalisent leurs parents, les jeunes enfants apprennent rapidement : c'est surtout par mimétisme qu'on apprend. Je me suis laissé conter, par un de mes amis renard, une assez curieuse histoire. Deux petits renardeaux, dégourdis et rigolos, se moquaient toujours de leur mère, de leur père et de leur grand-père. Ils préféraient batifoler, jouer à leurs jeux préférés, plutôt que d'observer, ce que les grands faisaient. Ils préféraient imiter leurs voisins, leurs copains et leurs cousins, et ne surent jamais vraiment bien chasser ».

    Il reprit : « Si vos enfants sont capables de voir plus loin que vous, c’est parce qu’il sont assis sur vos épaules. Soyez reconnaissants envers les générations passées : ce sont elles qui vous soutiennent. Envers les générations futures soyez confiants, et si vous les aimez vraiment, alors soyez exigeants : car c’est lorsque vous placerez la barre très haut, qu’ils donneront le meilleur de leurs talents».

    Et c’est ainsi que je revins de la planète Avenir, non pas sens dessus dessous, mais plutôt... sans soucis.

    Régis, pour Enzo, 12 ans

     

  • Relaxation anti-insomnie

    J'ai le plaisir de vous faire partager ces quelques minutes de relaxation hypnotique : destinée à faciliter un sommeil confortable, elle est particulièrement indiquée aux personnes souffrant d’insomnie, et peut également être bénéfique à toute personne désireuse de s’endormir plus facilement.

    845692edd6090bffe11973480c216582.jpg

    Le langage de relaxation
    Ne soyez pas surpris du ton utilisé, cette relaxation hypnotique est une invitation au sommeil paradoxal, elle utilise donc tout naturellement le langage du rêve.


    Avant la relaxation
    Pour profiter de cette relaxation, il est conseillé de choisir la position assise, en effet une fois allongé vous risqueriez de vous endormir, sans avoir eu le temps de profiter pleinement, de ces quelques instants agréables.

    Il est conseillé de choisir un lieu calme et confortable : sachez que même lorsque vous avez les yeux fermés, l’inconscient garde la notion de ce qui l’entoure, il est sensible à un environnement bien rangé, agréable et sûr.

    Aussi avant cette séance de relaxation, il est important d’organiser votre espace : fermez les portes, faites un peu de rangement, aérez la pièce. Vous pouvez si vous le souhaitez, diffuser une odeur agréable, une huile essentielle par exemple.

    En revanche il n’est pas nécessaire de mettre une musique d‘accompagnement : débranchez simplement le téléphone, arrêtez les portables un moment.

    Ecouter la relaxation hypnotique
    Installez-vous confortablement, et cliquez sur le mot Relaxation ci-dessous, pour faire démarer l'enregistrement, vous pourrez l'écouter trois fois de suite par exemple, pour renforcer son effet...


    Après la relaxation :
    Si après la relaxation, vous avez l’intention de vous endormir en écoutant un CD, sachez que les musiques riches en sonorités attirent l’attention de l’esprit, ce qui ne l’aide pas à s’endormir, et que les sons aigus ne favorisent pas le sommeil, c‘est pourquoi les musiques de relaxation ne sont pas toujours efficaces. Les sons graves sont préférables, surtout s’ils sont répétés selon un schéma répétitif, comme dans les mantras tibétains.

    L'efficacité est-elle au rendez-vous ?

    Cliquer ici pour donner votre évaluation >>>>>



    Si après plus de 3 jours d'écoute, cette relaxation ne vous permet pas encore de vous endormir avec facilité, je vous propose d'indiquer dans les commentaires ci-dessous, de quelle nature sont les idées, les images ou les sensations qui vous viennent à l'esprit, durant la phase d'insomnie : de cette façon je pourrai adapter la relaxation de la meilleure manière possible.

    Autres documents sonores sur ce site : Colonne de gauche, des histoires, pour dormir le soir...

    Autres bonnes recettes : cliquer ici >>>>>

    Si vous êtes sujet à l'angoisse durant les phases d'insomnies, lisez aussi cet article : Cliquer

    Mes consultations >>>>

    Retour à la page d'accueil >>>>

    Copyright : tous les documents présents sur ce site (y compris les documents sonores) sont protégés par Copyright

  • Parenthèse radio, la radio des parents

    J'ai eu le plaisir de participer à l'émission "les p'tits loups" de Laurence Peraud, mardi 4 mars de 9h à 11 heures, sur Parenthèse Radio (fréquence 103.1)...

    Parents : punitions, un vrai casse-tête ?
    En cas de bêtises ou de transgressions des règles, que faire avec un enfant ? L’autorité parentale passe-t-elle obligatoirement par la punition ? Et lorsque la sanction n’a aucun effet sur l’enfant… Eduquer sans punir, est-ce possible ? Entre la génération "privée de dessert" et celle "privée de console de jeu", les punitions ont du suivre l’évolution des mentalités. Et vous, punissez-vous vos enfants ?

    Pour écouter le détail de cette émission, écouter Radio parenthèse en direct, ou bien consulter leur programme, vous pouvez accéder directement à leur site en cliquant ci-dessous :

    Radio Parenthèse, la radio des parents...

  • Vos commentaires sur les séances...

    Video d'une séance de gestion du stress

    Video d'une séance (suite)

    Les commentaires de personnes venues en consultation...

    Pour lire les commentaires des autres participants, il vous suffit de cliquer sur le mot "Commentaires" qui est écrit en blanc sur fond bleu, juste à la fin de cet article.

    Vos commentaires à vous, sont également les bienvenus...

    Je vous invite à exprimer dans la partie commentaires ci-dessous, vos ressentis concernant les séances telles que vous avez vécues.

    Pour ajouter des commentaires, cliquer d'abord sur le mot "Commentaires" qui est écrit en blanc sur fond bleu, juste à la fin de cet article. Vous pourrez alors ajouter votre commentaire, suite à ceux des autres participants. Votre adresse mail ne sera pas affichée aux autres utilisateurs.




    Retour à la page d'accueil >>>>