Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

psy

  • Comment vivre nos émotions positivement

    Soirée : Comment vivre nos émotions positivement

    A Lyon, vendredi 29 mai à 19 heures

    Les émotions nous sont familières, pourtant elles nous prennent souvent au dépourvu... car elles sont parfois soudaines, et si fortes...

    - Mais au fait à quoi servent-elles ? Et si on les détaillait une par une ?

    - Comment sont-elles décrites par la science, la peinture et la bande dessinée ?

    - D'où surgissent-elles ? Comment ne plus en être victimes ?

    - Et comment tirer parti de l'immense énergie qu'elles nous apportent ?

    Par Régis Fagot-Barraly, hypnothérapeute, auteur de "Que faire de nos émotions"

    Lieu : librairie Shambhalla, 7 rue Aimé Collomb, Lyon
    PAF : 8 €

    Cette conférence sera suivie le 13 juin, d'un atelier sur le même sujet.

     

  • Amis hyperactifs, faites une pause !

     

    Lettre ouverte aux hyperactifs.

    Si vous en connaissez, faites-leur lire ce texte et si vous en êtes, bonne lecture les amis !

    Bien entendu, nous avons tous la conviction que le monde va plus vite que nous, et que nous devons nous battre pour ne pas être à la traîne. Mais en réalité le monde ne va nulle part, ou plutôt il va dans tous les sens, car les multiples actions des uns et des autres se contrarient et se compensent mutuellement. Alors finalement le monde ne va nulle part, puisqu’en fait il ne sait pas où aller.

    Pour ne prendre qu’un seul exemple, les moyens de communication sont de plus en plus performants, et pourtant le message diffusé reste toujours aussi pauvre. Disposer de moyens surpuissants, ne suffit pas pour savoir quoi en faire.

    En vérité, le seul objectif clair que les grands de ce monde ont trouvé, pour utiliser au mieux les moyens dont ils disposent, c’est de s’en servir pour gagner de l’argent, puis d’utiliser cet argent pour conquérir plus de pouvoir, de manière à obtenir encore plus d’argent et ainsi de suite.

    Le monde n’a nulle part où aller, seule l’humanité peut lui donner un sens. Le sens de l’humain est la boussole qui manque aux agités. Retrouvons cette boussole, et aussitôt nos actions prennent de la valeur. Un homme qui rame droit, est plus utile et plus puissant que mille hors-bord s’affolant dans tous les sens.

    Une hypothèse à vérifier

    J’aimerais changer notre conviction selon laquelle « le monde va trop vite et nous, en tant qu’individus, nous peinons à le suivre ». J’aimerais que nous misions pour une fois sur une autre hypothèse : « nous n’avons pas à rattraper le monde ». A chaque jour suffit sa peine, si nous faisons au mieux de notre désir profond.

    Arrêtons-nous un moment, tout en sachant que notre mental va en être terrorisé. Il va être terrorisé par le retard qu’il prend dans les actions qu’il effectue par devoir, et qui découlent de promesses faites aux uns et aux autres sans même en avoir conscience, sans même leur en avoir parlé. Des promesses tacites mais limitantes.

    Des quantités de gens font des quantités de choses pour protéger d’autres personnes sans leur demander leur avis. Des directeurs de supermarchés obligent les paysans à baisser leurs prix de quelques misérables centimes, parce qu’ils croient que c’est important pour le consommateur, alors que ce dernier n’a pas été consulté. Des fabricants de cosmétiques font faire en cachette des tests sur les animaux pour protéger leurs clientes d’effets secondaires dont elles n’ont jamais entendu parler. Des fabricants de vêtements envoient en Turquie des jeans tout neufs, afin qu’ils soient usés par jet de sable, sans dire à leurs clients que les ouvriers chargés de cette opération mourront plusieurs années plus tard dans d’abominables souffrances. Ces fabricants croient que leurs clients désirent des jeans sablés pour suivre la mode, mais les clients les achètent sans être au courant des conséquences. Par l’effet du débordement de l’imagination humaine, des tas de gens font des quantités d’actions nuisibles, pour le compte d’autres personnes, alors que ces dernières s’y opposeraient si on leur demandait leur avis.

    Demandons au mental une trêve : courir après le temps, c’est ce que nous avons fait depuis toujours. Et pourtant, on n’a jamais réussi à rattraper le temps perdu. Le fait que nous courrons encore, prouve que la recette ne marche pas. Et c’est une raison suffisante pour en essayer une autre.

    J’aimerais vous convaincre que nous serons toujours en retard si nous continuons à courir ainsi, et vous en avez fait l’expérience. Essayons autre chose. J’aimerais vous convaincre de faire une pause, même si cela effraie votre mental à cause de promesses non tenues : elles ne le seront pas, quoique vous fassiez. Vous en avez déjà fait l’expérience.

    Et c'est là qu'une pause s'impose...

    Faites une pause et ressentez le plaisir que vous trouvez dans le simple fait de faire une pause. Faites une pause et ressentez le plaisir d’être sur la Terre sans savoir pourquoi. N’attendez pas le moment de la mort pour demander à la vie encore un peu de temps, encore une seconde, juste une minute de plus, et sentir comme c’est une chance d’être là. Ce temps vous l’avez déjà, ne le fuyez pas. Il est à vous maintenant, juste le temps d’une pause.

    Pourquoi sommes-nous là, quelle idée a eu la Vie, ou Dieu, ou je ne sais quelle force mystérieuse ? Quelle idée a eu la vie pour faire en sorte que nous soyons ici ? Je ne parle pas de nos parents, ils ne sont qu’un instrument de la vie, faisant partie d’un ensemble plus vaste. Nos parents ont pu nous mettre au monde pour toutes sortes de raisons : dans le meilleur des cas nous avons été désirés, dans d’autres cas ils ont pensé à tout autre chose. Si nous étions des amibes, nous ne perdrions pas de temps à nous demander si nos parents étaient au courant de notre venue.

    Pourquoi sommes-nous là, la question est vaste. Si vaste, qu’il n’est pas nécessaire d’y répondre tout de suite. Toutefois il est bon de laisser la question raisonner en nous : vous êtes là, n’est-ce pas déjà merveilleux ?

    Le plaisir d’être en vie, c’est ça la vie mes amis !

    Bon, mais comment agir ? Sommes-nous des amibes, qui n’ont rien d’autre à faire que d’être là ? Ou des étoiles de mer ? Ou des oursins, qui n’ont pas d’autre action à faire, que d’attendre que la nourriture vienne à eux ? Sommes-nous des êtres passifs ? Non, certainement pas.

    Mais entre « être passif » et « être agité », il y a sûrement un juste milieu, même si nous ne l’avons pas encore trouvé.

    L’action doit devenir un état d’être. On doit s’y sentir bien. On ne doit pas agir pour un résultat mais pour le plaisir d’être dans la direction choisie. Pas en fonction des autres ou des promesses faites. Mais peut-être, en fonction du plaisir d’être avec les autres.

    J’aimerais vous convaincre que ce juste milieu existe : être ensemble, pour le seul plaisir de se regarder dans les yeux, voilà sans doute la première pierre à poser.

    Se poser, comprendre que la présence est plus importante que l’action, et que l’action doit devenir un état d’être, un doux ronronnement, une toile de fond, et non le sujet principal.

    Comme les abeilles bourdonnent, ou comme les oiseaux lancent leur cri dans le ciel !

    Régis

     

    A propos... désirez-vous faire une pause respiratoire ?



    Ou bien une pause méditative ?




    Textes : Régis

     

    Ce texte vous a plu ? Vous pouvez participez à sa diffusion sur ce blog, en faisant un don symbolique :

    Autres Histoires

     

  • Voir clair en soi

    Formation : VOIR CLAIR EN SOI

    Quand a-t-on besoin de voir clair en soi ?Face in the mirror.jpg

    • - Quand on a une décision à prendre
    • - Quand on est victime d'une émotion incontrôlable, la colère, la nervosité, la timidité ou l'angoisse...
    • - Quand on est victime d'une addiction
    • - Quand on se sent balloté par des conflits internes, conscients ou inconscients
    • - Dans toutes les situations où on a l'impression que nos idées tournent en rond
    • - Quand on a compris que le ballet incessant de nos pensées, nous empêche d'accéder au calme et à la paix intérieure

    Comment faire ?

    Il existe une méthode d'investigation simple et amusante, qui consiste en un jeu de questions-réponses, organisé de manière à éviter de s'égarer ou de tourner en rond, ce qui arrive fréquemment lorsqu'on réfléchit seul et sans méthode.

    Video d'une séance



    Pour vous aider un formulaire vous sera distribué, on vous indiquera comment noter les réponses-clés et y adapter les questions suivantes. Avec un peu d'expérience, vous pourrez travailler seul, armé d'un simple bloc-notes. 

    Qui a conçu cette technique ?

    Deux enseignantes PNL, Tamara et Conirae Andreas, ont créé cette méthode dans laquelle on reconnait les principes de la psychologie transpersonnelle, dont le but est d'harmoniser les diverses tendances de notre personnalité.

    Quels résultats en attendre ?

    • - La résolution des conflits intérieurs
    • - Une capacité à se sentir bien, même dans les situations difficiles
    • - Plus d'énergie, plus de motivation, plus de joie de vivre
    • - Une certaine sérénité

    Modalités pratiques

    Cours particulier pour une ou deux personnes. Par séances d'une heure.

    Prendre rendez-vous comme pour une consultation, au Tel Reservation.jpgnuméro :

     

    Pour voir les lieus de consultations : cliquer ici

  • Formations Anti-Stress

     

    stress au travail.jpg

     Soirée d'information à Marseille le 29 septembre 2010

     

     

    Comment faire face au stress ?

     

    - Pourquoi le stress se développe aujourd'hui ?

    - Qui est le plus touché ?yoga au travail.jpg

    - Stress au travail : les facteurs du stress

    - Les situations de tension

    - L'importance de la communication

    - Les moyens de se préserver : Trucs et astuces

    - Quelles formations efficaces ?

    - Echange de points de vue...

     Une respiration Anti-Stress (à pratiquer 5 minutes par jour) sera proposée aux participants

     

    Animateur de la soirée : 

    Régis Fagot-Barraly, Praticien PNL, auteur de 2 livres sur la communication et la gestion du stress

    - Du Stress au Plaisir

    - Le langage Non Verbal

    Lieu :

    Lumière Espace Bien-être, 38 boulevard Périer, 13008 Marseille 

    Date et heures :

    Mercredi 29 septembre de 19H à 21 heures

    Participation souhaitée : 5 euros. Une pause sera servie

    Réservations

    Il est préférable de réserver au 06 09 05 63 52